Regroupe trois villages: GIGEAN, POUSSAN et MONTBAZIN
Père Bogdan LESKO, curé.

ANNONCES DU 16 AU 24 FEVRIER 2019

(Historique de l'agenda)

Au sein de l’Eglise catholique, le service de la communauté, formée de tous les baptisés, est assuré par divers responsables :
les évêques, les prêtres et les diacres.
Leur mission dans l’Eglise leur est confiée, au nom du Christ, par le sacrement de l’ordre, également appelé l’ordination.

 

A l’intérieur du clergé on distingue, trois « ordres »

  • Les évêques
  • Les prêtres
  • Les diacres

Le sacrement de l’ordo se caractérise par l’imposition des mains et la prière « consécratoire » (c’est-à-dire prévue pour ce sacrement) de l’évêque. Ce sacrement est confié une fois pour toutes. C’est pourquoi les évêques, les prêtres, les diacres le sont pour la vie, quelles que soient leurs orientations ultérieures. Ils exercent un service auprès de tous les baptisés.

 

LES EVÊQUES

 

Le mot « évêque » vient du grec episcopos, qui désigne la mission de veiller sur la communauté, de la protéger, pour que celle-ci se comporte le plus justement possible en véritable Peuple de Dieu.
Dans le droit de l’Eglise, les évêques reçoivent la « plénitude du sacrement de l’ordre ». Ils forment le Collège apostolique, successeur du collège des douze apôtres, dans la « succession apostolique ». Ils sont envoyés ensemble au monde entier et portent en commun le souci de toutes les Eglises. Au sein et à la tête de ce collège, l’évêque de ROME, LE PAPE, assume la charge spécifique confiée à Pierre parmi les douze apôtres.

 

Les évêques reçoivent ordinairement la charge d’un diocèse.

 

Ils deviennent évêques lors de leur « consécration », elle-même célébrée par au moins trois évêques. Ceux-ci imposent les mains sur leur nouveau confrère, et prononcent une prière de consécration, tout en tenant le livre des Evangiles sur sa tête et ses épaules.

 

Les évêques sont nommés par le Pape, choisis parmi les prêtres.

 

Successeurs des apôtres, ils sont signe de l’unité de l’Eglise locale. Ils sont responsables du gouvernement de leur diocèse.
Ils ont également la responsabilité d’ordonner les prêtres et de célébrer le sacrement de confirmation.

 

LES PRÊTRES

 

Ce mot vient du mot grec presbyteros qui signifie « ancien ». Il rappelle que, depuis les débuts de l’Eglise, des prêtres ont été choisis parmi les baptisés pour devenir les collaborateurs de l’évêque et servir le bien de la communauté qui leur est confiée.

 

Le prêtre est ordonné par l’évêque de son diocèse.

 

La mission des prêtres est de rendre présent le Christ parmi les hommes, d’animer la communauté des croyants. Ils annoncent la Parole, la commentent lors de l’homélie. Ils président la célébration de l’eucharistie, pardonnent les péchés, baptisent, donnent l’onction des malades et célèbrent les mariages.

 

Ces missions peuvent s’exercer dans des cadres très divers. Mais que le prêtre soit en charge d’un regroupement de paroisses, d’une aumônerie ou d’une communauté nouvelle, sa présence consiste à éveiller chacun au Christ, à sa parole libératrice.

 

LES DIACRES

 

Le mot « diacre » signifie serviteur. En lien avec l’évêque et les prêtres, les diacres sont ordonnés à la « diaconie », c’est-à-dire pour le service de la communauté, de l’évêque et du peuple de Dieu.

 

Leur mission consiste à aider l’évêque et ses prêtres dans le service « de la parole, de l’autel et de la charité ». Dans cette optique, le diacre se montre le serviteur de tous en proclamant la parole, en cultivant la solidarité, en participant à la liturgie. L’évêque peut aussi l’envoyer porter la parole de Dieu aux incroyants.

 

Les diacres permanents, dont le concile VATICAN II a marqué le renouveau, sont des hommes mariés. Ils exercent une activité professionnelle. Ils préparent et célèbrent les sacrements de baptême et de mariage, et président les funérailles.

 

Par ailleurs, tout prêtre avant d’être ordonné prêtre, est ordonné diacre.

 

La mission des diacres permanents n’est pas de remplacer les prêtres manquants, mais d’éveiller les laïcs au service des hommes, de promouvoir un monde plus juste et plus fraternel.

 

Chacun reçoit de l’évêque une mission particulière, souvent liée à son expérience professionnelle.

 

COMMENT SE DEROULE UNE ORDINATION ? ...en savoir plus

 

Tout commence par un dialogue : l’évêque appelle le candidat, « l’ordinand ». Celui-ci confirme son engagement. Quatre gestes caractérisent le sacrement de l’ordre.

  • La prostration. Pendant que les fidèles rassemblés prient tous les saints de l’Eglise, le futur ordonné est allongé sur le sol, face contre terre, manifestant ainsi le don total de lui-même.
  • L’imposition des mains. Accompagnée d’une prière, prononcée par l’Evêque. Ce geste très ancien, d’appel de l’Esprit Saint, est aussi un geste de bénédiction et de transmission.

Dans le cas d’un futur évêque, tous les évêques présents lui imposent les mains.

 

Dans le cas d’un futur prêtre, tous les évêques et les prêtres présents lui imposent les mains.

 

Dans le cas d’un diacre, seul l’Evêque impose les mains.

  • L’onction. Une touche de Saint-Chrême est appliquée sur la tête du futur évêque, pour qu’il soit pénétré de la grâce de Dieu.

Dans le cas du futur prêtre, on appliquera l’onction sur la paume de ses mains. Avec ses mains, le nouveau prêtre va célébrer l’Eucharistie.

  • La remise d’objets signifiants de la fonction. Le nouvel évêque reçoit l’anneau épiscopal, signe de sa fidélité à l’Eglise, puis la mitre et la crosse : ce bâton ouvragé rappelle le bâton du berger conduisant le troupeau, prend soin de son peuple.

Le nouveau prêtre reçoit une patène (le plat qui sert à recevoir l’hostie) et une coupe (calice), pour la célébration de l’eucharistie. On lui remet également le vêtement liturgique ( l’étole, la chasuble) qu’il revêtira lors des célébrations eucharistiques).

 

Le diacre reçoit l’étole, qu’il porte en diagonale et la dalmatique ce qui signifie sa fonction de service, et l’Evangile, qu’il est chargé d’annoncer. Pour en savoir plus cliquez ici

 

(SOURCE HORS SERIE DU PELERIN 50 clefs pour comprendre les sacrements)