Regroupe trois villages: GIGEAN, POUSSAN et MONTBAZIN
Père Bogdan LESKO, curé.

Annonces du 19 au 27 janvier 2019

(Historique de l'agenda)

mission impossible ?

EVANGELISER

À quoi cela sert-il ?

« Il y a plus de joie à donner qu'à recevoir »... Si véritablement nous sommes comblés par l'amour que le Christ nous porte, alors nous ne pouvons qu'avoir envie de faire partager ce bonheur aux autres... C'est le choix de Dieu que de toucher les cœurs à travers des témoins de son amour. C'est comme cela que l'Église répand l'amour que Jésus est venu porter au monde.

 

C'est réserve aux prêtres, aux missionnaires !

Ils ont sûrement un rôle éminent car évangéliser est avant tout la mission de l'Église; mais notre baptême et notre confirmation nous engagent à agir à notre tour face à la détresse de notre société. Sans remplacer le prêtre nous pouvons apporter notre pierre à l'édification de l'Église car nos contemporains sont de plus en plus nombreux à ne pas connaître l'amour du Christ. Avant de connaître un prêtre, c'est souvent à travers de simples laïcs qu'ils connaîtront l'Église.

A quoi sert l'eucharistie ?

Par l'unique sacrifice du Christ sur la Croix, rendu présent sur l'autel par le ministère du prêtre qui agit comme un autre Christ, nous obtenons le pardon de nos fautes et tous les secours qui nous sont nécessaires pour vivre la foi, l'espérance et la charité. Par l'eucharistie, l'Église rend à Dieu l'honneur qui lui est dû et de le remercie pour ses bienfaits. Elle donne également aux fidèles l'occasion d'écouter la parole du Christ afin de mieux en vivre. Ainsi l'eucharistie est le coeur et le sommet de la vie de l'Église et de tous les chrétiens, car elle les unit à Dieu et à son amour.


Haut de page

On ne peut pas forcer les gens ! Nous ne détenons pas la vérité !

On pourrait croire qu'aller évangéliser les gens, c'est aller contre leur liberté I II n'est nullement question de les forcer mais peut-on imaginer les laisser passer à côté d'une si grande richesse ? Quand un enfant est malade on le soigne. Nos contemporains sont seuls sans Dieu, orphelins : nous devons leur permettre de connaître la Bonne Nouvelle du Christ. Dieu sauve, il rend heureux et il est venu donner sa vie sur terre pour cela ... nous serions égoïstes de prétendre garder ce bonheur pour nous-mêmes.

Christ


La vérité ne nous appartient pas, nous la servons, nous y adhérons avec humilité mais elle n'est pas notre instrument. Le Christ est « la » Vérité et la Vie. Nous ne sommes pas les propriétaires de la vérité mais ses témoins, afin que tous la connaissent car la vérité du Christ est le bonheur ultime de l'humanité... il est plus exigeant de la servir ainsi que de prétendre la posséder. Se conformer à la vérité, y adhérer, l'accepter est un acte d'humilité et non d'orgueil.Individuellement il nous est déjà possible de témoigner par le simple exemple de notre vie, par l'attention portée aux autres, par le service aux nécessiteux que nous croisons, matériellement ou moralement. Chaque jour nous avons de multiples occasions de témoigner de la foi qui nous anime et qui dirige notre vie. Mais nous ne sommes jamais seuls, le Christ est toujours à nos côtés, en notre âme. Cependant, il est certain que l'action missionnaire est plus efficace lorsqu'elle est organisée.


Je ne sais pas répondre aux objections ! ?

On n'est jamais assez formé. Même après des années il reste encore des choses à apprendre et on rencontre des objections auxquelles on ne sait pas répondre. Si on attend d'être formé pour évangéliser, on ne le fait jamais. Le meilleur stimulant de la formation, c'est l'expérience pratique ; à force de rencontrer des objections on sait dans quel domaine se former et on devient de plus en plus capable d'y répondre. Il faut évangéliser et se former en même temps.

Je n'arrive pas a convaincre !

Il est rare d'être un orateur né, mais nous avons chacun des dons différents et Dieu donne à chacun d'entre nous la capacité de toucher le cœur de nos frères. Il est possible d'évangéliser par son sourire, sa gentillesse, son souci des autres, sa volonté de se donner... C'est un ensemble qui touchera le cœur de notre prochain. Chacun de nous selon ses qualités évangélise à sa manière.

Haut de page

Je suis souvent un mauvais exemple !

Dieu sait bien que nous sommes faibles et il nous aime malgré cela. Jésus-Christ est venu, non pour les gens parfaits mais pour chacun d'entre nous, avec nos défauts. C'est justement la preuve de l'immensité de son amour. Notre faiblesse n'empêche pas notre témoignage auprès des hommes : au contraire, en faisant connaître Jésus -Christ ce n'est pas nos qualités que nous mettons en avant mais son amour à lui pour tous, particulièrement à ceux qui en sont éloignés.

Evangéliser en Eglise .

Nous sommes membres du Corps du Christ qui est l'Église. Ce corps vit, grandit et se développe. Au titre de notre baptême et de notre confirmation, nous participons, nous aussi, à cette croissance, individuellement ou ensemble... Évangéliser c'est faire croître l'Église en repoussant ses frontières.
C'est permettre à ceux qui ne la connaissent pas de bénéficier des trésors auxquels ils ont droit... Le Christ est mort pour tous et chacun de nous peut
être l'instrument de Dieu pour toucher le coeur d'autrui... Évangéliser ce n'est pas faire l'aumône d'un trésor qui nous appartient, c'est donner à nos
frères ce qui leur revient.

Une Nouvelle Évangélisation ?.

Il ne s'agit pas d'un nouvel Évangile ; l'Évangile du Christ est éternel et ne change pas mais dans notre Occident qui a déjà été évangélisé, la foi semble désormais s'éteindre... C'est pourquoi le Pape Jean-Paul II a appelé à une « Nouvelle Évangélisation », une seconde évangélisation de nos pays, nouvelle dans le renouvellement de ses méthodes, dans l'ardeur à consacrer à cette tâche et dans le langage à employer à l'égard de nos contemporains qui connaissent le christianisme mais le rejettent souvent.

Haut de page

Comment se comporter ? .

• Aimer chaque personne, la considérer, quelle que soit sa tenue, son état, son attitude.
Etre disponible, ne pas avoir peur.
• Se laisser guider par la providence. On ne choisit pas toujours où, quand, comment évangéliser. Nous devons être ouverts à toute occasion qui se présente, car c'est celle que Dieu a choisie.
• Etre persévérant : apprendre à évangéliser demande du temps.
• Avoir le sourire, dire un mot aimable aux personnes que l'on aborde.
• Ne pas se décourager : on sème, d'autres moissonnerons. Les échecs apparents n'en sont pas toujours. Dieu se sert de nos faiblesses pour le bien.
• Faire confiance à l'Esprit Saint, toujours commencer son action par une prière, toujours rendre grâce à Dieu de ses bienfaits.

Aller au devant des autres.

Savoir se mettre à la place de l'autre.
• Ne pas utiliser un vocabulaire trop complexe mais ne pas non plus diminuer le caractère extraordinaire du message du Christ.
• Se dire que Dieu chemine lentement, ne pas être trop pressé d'arriver à un résultat.
• Savoir ramener à l'essentiel, pas à nous, mais au Christ, au prêtre et à l'Église.
• Face à une attitude négative ou agressive se dire que cela peut résulter d'une histoire personnelle lourde à porter.
• Pardonner le mépris ou l'hostilité avec calme, patience et sourire.
• Retenir les leçons de chaque discussion, en profiter pour se former pour la prochaine fois.

Les fondamentaux de l'évangélisation.

• L'évangélisation commence par soi-même ; c'est d'abord un débordement de vie spirituelle ; c'est parce que le Christ habite notre vie, qu'Il agit en nous que nous pouvons toucher nos frères.
• Chacun peut être le témoin du Christ individuellement mais l'évangélisation est surtout communautaire car elle est le fait de l'Eglise : paroisses, mouvements, associations.
• On ne donne que ce que l'on connaît... Si on aime le Christ on doit le connaître, connaître son Église et savoir quelles sont les principales objections qui lui sont faites.
* Pour évangéliser il faut s'abandonner à Dieu, le laisser guider nos cela ne demande pas d'acte héroïque mais la simple volonté d'aller au devant des autres.

Haut de page

Evangéliser c'est imiter le Christ.

A sa suite, le Christ nous appelle à toucher les cœurs il doit être notre ,principal modèle. A travers les Evangiles apprenons sa douceur, sa patience, son amour pour les plus délaissés. Il sait se rendre proche de ses interlocuteurs ; il leur montre comment prier pour soulager leur peine. Il ne craint pas d'être un signe de contradiction ni d'inviter à un idéal élevé. Il se donne complètement aux autres et leur pardonne avec miséricorde. A nous d'être des « autres Christs ».


Évangéliser ou convertir ?.

La conversion est un acte personnel qui se déroule dans l'intimité de l'âme, dans un dialogue avec Dieu. C'est le Christ qui convertit les cœurs par son amour, à travers la grâce des sacrements donnés par le prêtre. Évangéliser, c'est avant tout témoigner de l'amour du Christ et affirmer sa joie de vivre à sa suite ; c'est annoncer le Christ et l'Église sans les remplacer ; c'est aussi semer sans savoir ce qu'on récolte. Le fruit de la récolte, la conversion, est donnée par Dieu seul.

Haut de page


ET VOUS AUJOURD'HUI ?.

• Demandez à Dieu la grâce de pouvoir évangéliser.
• Sachez utiliser toutes les occasions que la Providence vous présente pour témoigner de votre Foi.
• Essayez de participer à des actions d'évangélisation au sein de votre paroisse ou d'associations catholiques.
• Formez-vous au travers de vos lectures pour savoir mieux répondre aux objections qui peuvent vous être faites.
• Priez pour ceux qui sont en mission.