Regroupe trois villages: GIGEAN, POUSSAN et MONTBAZIN
Père Bogdan LESKO, curé.

Annonces du 14 au 25 décembre 2019

(Historique de l'agenda)

Dès les premiers siècles, des Pères de l’Eglise, comme Saint Athanase ou Saint Jean Damascène, saluaient la Vierge Marie du titre de REINE. La piété des chrétiens se plut souvent à lier le mystère de la Royauté de la Sainte Vierge à celui de son Assomption.


C’est par la méditation du Couronnement de la Sainte Vierge dans le ciel que se terminent les mystères du Rosaire, et les Litanies de Lorette saluent la Reine des Anges et de tous les Saints.
Le 11 octobre 1954, quatre ans après avoir défini le dogme de l’Assomption, le Pape Pie XII institua cette fête de la Royauté de Notre-Dame.

La Vierge Marie, fille de la race royale de David, mère du Christ, Roi des rois, mérite ce titre de REINE DE L’UNIVERS. Son rôle dans l’œuvre de la Rédemption, entraînant les privilèges uniques de l’Immaculée Conception et de l’Assomption, l’a élevé au-dessus de toutes les autres créatures. Intimement unie au Christ, unique Médiateur, la Bienheureuse Vierge Marie participe, à un titre tout spécial, à son universelle Royauté.
Erigée canoniquement comme Association publique de fidèles le 25 janvier 1986, la Fraternité de Marie Reine Immaculée est actuellement placée sous l’autorité épiscopale de l’évêque de Belley-Ars