Regroupe trois villages: GIGEAN, POUSSAN et MONTBAZIN
Père Bogdan LESKO, curé.

ANNONCES DU 23 au 31 mars 2019

(Historique de l'agenda)

Une supercherie ésotérique...

Un simple roman ?

Le Da Vinci Code, roman à succès de Dan Brown, s'est vendu à 30 millions d'exemplaires dans le monde dont 2 millions en France.

Une intrigue incroyable.

Le « code » De Vinci qui est au centre du roman se réfère à des messages secrets que l'artiste aurait dissimulés dans ses oeuvres. Léonard de Vinci, aurait été membre d'une société secrète, le « Prieuré de Sion », consacrée à la préservation de La « Vérité » sur jésus cachée par l'Eglise depuis deux mille ans. L'Opus Dei, présentée comme une sorte de CIA du Vatican, chargée de ses basses besognes, doit détrui-re le Prieuré de Sion et récupérer les documents qui attestent la pos-térité humaine de Jésus et exaltent la place de la femme dans le monde, à travers la figure de Marie-Madeleine, épouse du Christ.

 

De curieuses sources

Les affirmations du Da Vinci Code sont toutes reprises.
d'autres ouvrages de pseudo-histoire comme L'Enigme Sacrée ou La Révélation des Templiers. Le premier « fait avéré » sur lequel est bâti le roman, le Prieuré de Sion a été inventé dans les années cinquante par un escroc notoire... De nombreux arti-cles et émissions ont démonté cette affabulation et c'est pour-tant le premier des « Faits » que le Da Vinci présente comme authentique. Dan Brown ne se réfère jamais à aucun livre du Nouveau testament ni à aucun ouvrage des premiers siècles sur ce que les chrétiens croyaient de jésus. Ses sources sont tou-jours des ouvrages ésotériques peu scientifiques. Il s'en justifie en expliquant que c'est l'Histoire elle-même qui n'est pas fiable car fabriquée par les « vainqueurs » (sur www.danbrown.com).

SELON DA VINCI

Au IV' siècle, il y avait des milliers de textes décrivant la vie purement humaine de Jésus et plus de 80 évangiles qui disent une « autre vérité » sur Jésus.


Il n'y a jamais eu des milliers de tels textes ; il y en avait certainement plus que de textes retenus dans la Bible que nous connaissons mais relativement peu ont un lien avéré avec l'époque de Jésus. Ils datent du Ileme siècle au minimum, contrairement aux Évangiles dont la datation scientifique est proche du temps où Jésus a vécu. Dès le milieu du Ilème, siècle, les écrivains chrétiens se réfèrent aux Évangiles de Matthieu, Marc, Luc et Jean et aux lettres de Paul comme étant les documents les plus fia-bles sur la vie de Jésus et la foi des apôtres. Les autres textes écrits ultérieurement, parfois des
siècles plus tard, contiennent peu d'informations sur l'action et sur le message de Jésus.

SELON DA VINCI

L'Opus Dei est une secte dangereuse qui ne cherche que le pouvoir temporel.
Opus Dei veut dire « oeuvre de Dieu ». C'est une communauté catholique fondée en 1928 par un espagnol, ]ose-Maria Escriva de Balaguer, déclaré saint par l'Église, et qui regroupe aujour-d'hui 85 000 membres dans le monde dont 98% sont des Laïcs. L'Opus Dei encourage l'exer-cice du message chrétien dans le travail. Loin d'être une officine du pouvoir, l'Opus Dei ne représente que 0.8% de l'épiscopat et moins de 1 % des officiels du Vatican. Elle se consacre à l'animation des oeuvres de charité et à l'élévation morale et spirituelle de nos contemporains.

SELON DA VINCI

L'Église a bâti son pouvoir sur le mensonge et la répression pour faire taire ses adversaires.


L'Église a reçu la Révélation et elle doit la restituer au monde le mieux possible. Ainsi donc, les notions d'initiation ou de secret sont complètement étrangères au fonctionnement de l'Église : ses offices sont publics, ses engagements doivent également être publics pour être valides. Il n'y a aucune place dans l'Église pour des fonctionnements occultes. Chaque chrétien est là pour révéler ce qu'il a lui-même reçu : « ce que vous avez reçu gratuitement, donnez-le gratui-tement. » De plus, pendant des siècles les chrétiens ont été persécutés par l'empire romain... Où était leur puissance ? Et pourquoi passer sous silence toute l'action sociale et caritative de l'Église ? Législation sociale, éducation, hôpitaux... L'Eglise est plus que jamais présente. Le Secours Catholique est ainsi le premier organe caritatif en France.

SELON DA VINCI

Jésus-Christ n'était qu'un homme qui ne se prétendait pas Dieu et qui a été déclaré Fils de Dieu par l'empereur Constantin au IV, siècle au concile de Nicée.
Les évangiles, comme les lettres de saint Paul, ainsi que la liturgie et les écrits des siècles précédant Nicée prouvent abondamment que la foi chrétienne était fondée sur la croyan-ce que Jésus était le Fils de Dieu. Les chrétiens l'adoraient et le reconnaissaient comme Dieu. Le concile de Nicée corrigea l'erreur arienne, qui faisait de Jésus une espèce de demi-Dieu rejetant l'idée qu'il soit à la fois Dieu et homme. Les chrétiens répètent l'af-firmation selon laquelle Jésus est Dieu et homme chaque fois qu'ils disent le Credo de Nicée. Ce n'est pas une innovation mais simplement une manière plus précise de formu-ler la vérité sur Jésus qu'enseignaient déjà les Évangiles. L'empereur Constantin n'a pas eu à imposer quoi que cela pour ça pas plus qu'il n'a sélectionné les Évangiles, connus depuis longtemps.

SELON DA VINCI

Léonard de Vinci, initié du Prieuré de Sion, a dissimulé des messages ésotériques dans ses peintures pour lutter conte l'Église.

Leonard était avant tout un scientifique, génial inventeur. Mais il a travaillé pour l'Église comme beaucoup de ses contemporains car elle était au coeur de l'activité intellectuelle et artistique de la Renaissance. Le Da Vinci commet tarit d'erreurs sur le contenu des peintures de Léonard qu'il est difficile de croire qu'il connaît bien l'artiste. Ainsi à propos de La derniè-re Cène, le Da Vinci affirme que le personnage de saint jean est trop « féminin » pour être un homme alors que saint jean est souvent représenté comme un homme très jeune et attirant. Brown affirme que l'absence de calice implique que c'est Marie-Madeleine qui est ce calice ; or le tableau est une illustration du l'Évangile de saint Jean (13 ; 21-25) qui ne décrit pas l'institution de l'eucharistie au cours du repas sacré (le la Pâque mais la trahison de Judas ; il n'y a donc aucune raison que soit présent un calice. Il invente ainsi des caractères cachés ou des versions des peintures de Leonard qui n'ont jamais existé.

SELON DA VINCI

da vinciL'Église a toujours relégué les femmes à une place inférieure, consacrant un pouvoir exclusivement masculin.



L'Église a honoré comme des saintes d'innombrables femmes, à commencer par la Mère de Jésus, Marie qui tient une place telle qu'on reproche parfois aux catholiques de "trop" l'honorer. Dans les sociétés de l'Antiquité, on vénérait des déesses mais surtout comme symbole de la fertilité et on ne prônait pas l'égalité des sexes. C'est l'Église qui a introduit l'égale dignité des hommes et des femmes, donnant à ces dernières d'importantes responsabilités à la tête de communautés, leur reconnaissant une autorité dans le domaine théologique à l'égal des hommes, tout en réaffirmant les différences et les richesses de chaque sexe. En ce sens le christianisme a été plus révolutionnaire que notre société moderne n'accordant le droit de droit de vote aux femmes qu'en 1945.

SELON DA VINCI

Le Prieuré de Sion, héritier des templiers a permis la préservation du secret sur Jésus et les documents le prouvant existent à la bibliothèque nationale.
En 1956, Pierre Plantard, passionné d'ésotérisme, dépose en préfecture les statuts d'une simple association : le Prieuré de Sion. Il prétend descendre des Mérovingiens et affirme que le Prieuré est l'héritier des Templiers et de leur trésor, caché à Rennes-le-Château. Il fait fabri-quer en 1967 des « Documents secrets » qu'il fait remettre de manière anonyme à la Bibliothèque Nationale et les y fait « découvrir » par un de ses amis. Aucun lien ni rapport entre cette escroquerie largement démontée par les media et Jésus ou Marie-Madeleine.

SELON DA VINCI

da vinciMarie-Madeleine était la femme de Jésus. Après la crucifixion, enceinte de l'enfant de Jésus elle aurait fui en France. Jésus aurait voulu qu'elle lui succède à la tête de son église contre la volonté de Pierre qui ayant pris le pouvoir déclencha contre elle et sa descendance deux mille ans de persécution pour cacher la vérité.

Aucun texte des Évangiles ne fait allusion à un mariage de Jésus qui comme d'autres pro-phètes juifs était célibataire. Il n'y aurait eu aucun scandale à en faire mention si il avait été marié et donc aucun intérêt à le cacher. Marie-Madeleine elle, est honorée comme sainte et modèle d'espérance dans l'Eglise Catholique et l'Orthodoxie. Elle est honorée pour sa fidélité à Jésus jusqu'à sa mort et sa résurrection. Elle est même considérée par les chrétiens

orthodoxes comme « l'égale des apôtres ». Aucun élément n'existe d'une quelconque concurrence avec Pierre... Si tel était vraiment le cas, pourquoi aurait-on continué à parler ou évoquer son rôle éminent dans les Évangiles ?

 

Et VOUS aujourd'hui ?

Si vous ne croyez pas en Jésus-Christ
Trouvez-vous normal que l'on caricature ainsi ce que les chrétiens ont de plus cher ?
Connaissez-vous réellement Jésus-Christ et son Église ? Avez-vous déjà ouvert la Bible, lu la vie de Jésus ? Savez-vous ce qu'il enseigne ? Pourquoi ne pas rencontrer un prêtre ou rentrer dans une église ?
Si vous êtes croyant
Ne vous scandalisez pas de ces attaques, soyez un artisan de paix comme le fut jésus.
Depuis 2000 ans Jésus et ses disciples sont persécutés, méprisés, et ils nous demandent d'aimer.
Ce livre et ce film sont une belle occasion pour chacun de mieux connaître Jésus-Christ, son message d'amour et son Église.

Pour aller plus loin

Des livres
Da Vinci la grande mystification - Amy Welborn Marie-Madeleine décodée - Amy Welborn Da Vinci le film mystificateur - Amy Welborn
Disponibles sur Iibrairiecatholique.com ou chez votre libraire
Des sites web
Comprendre le phénomène Da Vinci www.davinci-codex.com
Qu'est-ce que l'Opus Dei : www.opusdei.org
L'actualité dans l'Église : www.catholique.org
source du dépliant du forum pour la nouvelle évangélisation.